Le 13 avril, retour de Philippe Herbet à la Bibliothèque Diderot de Lyon

Conférence de l’artiste belge à 17h30, salle de séminaire de la Bibliothèque Diderot de Lyon.

Portrait de Philippe Herbet

Philippe Herbet à Bibliothèque Diderot de Lyon le 24 février 2016 pour l’inauguration de l’exposition « Les filles de Tourgueniev »

Dédicace Ph. herbet

Séance dédicace

Discours d'inauguration

Discours d’inauguration

Photographies de Jean-Luc Agne [avec son autorisation]

Le 13 avril Philippe Herbet revient à la Bibliothèque Diderot de Lyon pour une nouvelle présentation de son ouvrage Les filles de Tourgueniev. ATTENTION, contrairement à ce qui avait été annoncé, sa conférence aura lieu à 17h30, toujours en salle de séminaire de la bibliothèque.

Dans son intervention, Philippe Herbet nous invite à aller à la rencontre de ces femmes de la Russie d’aujourd’hui mais toujours proches des images qu’ont pu laisser en nous les héroïnes d’Ivan Tourgueniev.  Il nous embarque dans son cheminement intérieur comme à travers la terre russe que son œuvre ne cesse de célébrer. Entre deux portraits de femmes souvent très nostalgiques, affleure la réalité d’une Russie du xxie siècle comme de celle où subsistent encore des visions soviétiques.

L’écrivain-photographe nous convie aussi à nous plonger dans l’œuvre d’Ivan Tourgueniev, dont il nous lit quelques extraits.

L’équipe des fonds slaves est fière d’avoir pu encore une fois contribuer à mettre en valeur l’œuvre de Philippe Herbet. Ce fut une collaboration heureuse et fructueuse. Nous avons pris grand plaisir à partir en quête de ces portraits de femmes russes, dans les pages de nos livres d’art, mais aussi dans nos collections de cartes postales, et dans nos estampes diverses et variées.  Nos recherches nous ont permis de découvrir de nombreux documents qui n’étaient pas encore signalés dans notre catalogue, en particulier des ouvrages sur la peinture russe, sur les œuvres d’Ivan Ivanovitch  Shishkin (1832-1898), d’Isaac Ilitch Levitan (1860-1900), d Alexeï Venetsianov (1780-1847), de Valentin Serov (1865-1911),  ou encore celles de  Kouzma Petrov-Vodkine (1878-1939). Enfin ce fut aussi une opportunité de montrer le livre qui présente ces artistes russes des années 1960-1980 dont les œuvres sont souvent mal connues, L’homme soviétique : peintures des artistes soviétiques, années 1960-1980.[1] Nous avons également complété en russe comme en traduction française le corpus des œuvres de Tourgueniev. Il faut noter aussi que la bibliothèque conserve la quasi-totalité de la revue dirigée par Alexandre Zviguilsky, Les cahiers Ivan Tourgueniev, Pauline Viardot, Maria Malibran. Celle-ci apporte une somme impressionnante d’informations sur l’œuvre de l’écrivain russe mais également sur tout son entourage – Louis Viardot, Pauline Viardot, Georges Sand, Prosper Mérimée et l’époque que tous ses illustres personnages ont traversée.[2]

Vitrine de l'exposition (photogr. David Gauthier)

Vitrine de l’exposition (photogr. David Gauthier)

Une œuvre pour transmettre la culture russe et conforter les liens qui nous unissent au mondes russe

L‘œuvre de de Ph. Herbet s’inscrit dans une démarche qui est au cœur de la mission de l’équipe des fonds slaves, tisser des liens avec la Russie, entre la Russie et l’Occident, entre la Russie et la France. Comme tous les amoureux de la culture russe, célèbres ou anonymes, le photographe-écrivain transmet à tous sa passion pour le monde russe et contribue à nourrir les liens qui nous unissent à ces contrées et à ceux qui y vivent. Dans notre bibliothèque, il rejoint ainsi tous ceux qui ont construit ces collections conservées et toujours enrichies par la bibliothèque – fondateurs du fonds slave des jésuites, enseignants et chercheurs, écrivains, qui ont marqué de leurs noms et de leurs travaux l’histoire et le rayonnement des fonds slaves.

Les photographies et les textes de l’artiste belge auront illuminé notre documentation et notre bibliothèque. Vous pouvez encore les découvrir jusqu’au 13 avril inclus.

Encore une fois, un grand merci à David Gauthier (service des Affaires Culturelles / Mission Images de l’ENS de Lyon) de nous avoir permis de rencontrer Philippe Herbet et de travailler avec lui.

Billet rédigé par Anne Maître

[1] L’homme soviétique : peintures des artistes soviétiques, années 1960-1980.[1] / [réalisation et introduction de V. A. Leniachine ; traduction de V. M. Multatuli]. – Léningrad : Ed. d’art Aurora, 1986

[2] Cahiers Ivan Tourguéniev, Pauline Viardot, Maria Malibran . – Paris : Association des amis d’Ivan Tourguéniev, Pauline Viardot et Maria Malibran, 1977 (n°1 à 28)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *